D'étudiant Galérien À Créateur Sur Le Web

Mon Histoire

Tu Sais...

J'ai pas vraiment l'âme d'un storytelleur, loin de là. Je vais me contenter de te parler un peu de moi et de ce que j'aime faire.

Étudiant Galérien

J'ai jamais vraiment aimé l'école, depuis tout petit déjà. J'étais ce genre de mec qui "avait les capacités mais ne les exploitaient pas". Mais bizarrement je suis allez jusqu'en Licence Web. Enfin je suis allé... J'ai arrêter juste avant d'intégrer ma Licence. En vérité les études et l'école ça me prenait la tête.

Puis j'avais bien compris que ça menait juste à décrocher un emploi que j'allais pas aimé et que j'allais devoir faire 40 ans de ma vie. Puis j'avais une véritable flamme d'entrepreneur en moi. Bien avant que je lise des livres ou que je tombe dessus, je voulais déjà ouvrir mon propre magasin de vêtement (oui je suis fan des sneakers), puis un restaurant, un café/brunch, un bar à chat et aussi un co-working space.

Tout ça avant mes 20 ans, j'avais déjà envie de dévorer le monde. Mais tout le monde me répétait la même chose "trouve -toi un CDI, c'est plus sûr", "Penses à la retraite", "Sans étude tu iras nul part dans la vie".

Bref, comme beaucoup de monde, on m'a formaté à suivre le schéma d'une société dans laquelle j'avais pas envie de rester. Moi tu sais je suis le mec qui aime faire ce que les autres non font pas. Alors j'ai arrêté mes études pour bosser et mettre un peu d'argent de côté afin de voyager.

Entrepreneur À Non Succès

Puis en naviguant su Internet je tombe sur des mecs qui vivent de leur passion sur le web et qui voyagent aux 4 coins du monde. Forcément ça me donne envie tu vois, puis je me dis que c'est pas pour moi.

Et les semaines passent, passent et j'ai toujours cette idée dans ma tête. Alors j'y retourne et la je décide de me lancer. Enfin, en vérité je mets 6 mois à lancer mon truc, bas oui, la peur du regard des autres, tu connais...

Je me forme et j'y vais, en pensant que ça va être simple. Parce que oui, les mecs te vendent une belle image du projet, te disant que tout le monde peut y arriver, qu'il te suffit de suivre les quelques étapes, et tadam, t'es riche.

Sauf que la réalité est tout autre, tu galères, mais vraiment. C'est dur, alors tu commences à douter de toi, de la méthode, tu vois les autres réussir et tu commences à perdre espoir.

Mais j'ai rien lâché, pendant des mois j'ai travaillé près de 3 heures par jour, pour apprendre seul, tester, échouer, recommencer. Et jour après jour j'ai mis un point mes propres idées, mes propres méthodes, mes propres systèmes et j'ai enfin trouvé ma voix.

Ça n'a pas été facile, mais j'ai compris comment ça marchait et ma vision du business en ligne est totalement différentes de tout ce que tu peux chez les autres marketeurs. J'ai une vision très long terme, familiale et simple.

Pour vivre de ta passion sur le web tu n'as clairement pas besoin de plus de 1 000 abonnés si tu fonctionnes comme je fonctionne.

Et aujourd'hui...

Maintenant j'accompagne les créateurs de contenus à avoir des idées nouvelles, je rend leurs systèmes plus simple à utiliser et je les aide à être différent des autres.

Tout ça dans la joie et la bonne humeur. Grâce au contenu gratuit que je publie sur les différentes plateformes (Instagram, Youtube, Facebook) et à mes formations.

Et je prend vraiment mon pied à faire ça. Enfin je me sens vivre, beaucoup plus que quand j'étais salarié ou à l'école.

Ça me permet aussi de voyager et c'est surement ça qui me comble le plus.

Tu sais, moi je suis une grand fan de la liberté, que ce soit financière ou spirituel. Je travail chaque jour à être plus libre que la veille. Et surtout, je n'attend pas qu'un Etat ou qu'une corporation vienne me donner un coup de pouce.

Je t'incite pas à quitter l'école ou ton taffe, ce serait trop stupide. Mais je t'invite à réfléchir en dehors du moule. À te demander si tu serais pas plus heureux en faisant quelque chose tu aimes.

Je te demande pas de m'acheter des produits, honnêtement je m'en fiche j'ai pas besoin de ça. Mais juste d'essayer de créer quelque chose en ligne. Une chaine Youtube, un podcast, un compte Instagram ou même une page Facebook, on s'en fou l'important c'est de se lancer.

Dit-toi que t'as pas besoin de plus de 1 000 abonnés pour en vivre. Et puis toute façon t'as absolument rien à perdre si ce n'est une heure par jour. Et au contraire tu peux même prendre ton pied.

Si tu sais pas par où commencer, tu peux aller voir ma chaine youtube ou télécharger mes 7 notes gratuites sur le business.

Je te dis à tout de suite.

Tony